Pessimisme de minuit

Je rêve d’une chambre, un lieu paisible, comfortable & rassurant. Une chambre, oui, faite pour y dormir. Pas pour « simplement » y dormir, mais pour se reposer d’un dur labeur, d’une chambre pour tempérer un chagrin.
– Pour le repos.

Un jour, je trouverai ce lieu, qui a nom… – Tombeau.

L’éternel malade est – & par là même – l’éternel convalescent.

***

Il n’était pas franchement mythomane, du moins pas au sens clinique du terme; disons qu’il s’arrangeait avec la réalité