Van Gogh, encore…

Sur les autoportraits de Van Gogh.

On a,

Nous aussi, les yeux collés au motif

Tout nous arrive en pleine gueule

& il semble,

Soudain

Que le paysage nous saute aux yeux

Et adhère aux yeux

Plus aucune distance,

Tel est le monde génésique

De Van Gogh.

*

& voici ce que je pense :

Si l’on avait demandé à Van Gogh

– que vois-tu?

– Il Nous aurais répondu : je vois

Les cieux sont en mouvement

Ils forment une danse avec les cyprès

Mouvement catastrophique

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s